« Deux petits pas sur le sable mouillé »

12 avril 2011 | par Bobonne89 dans Coin lecture

Deux petits pas sur le sable mouillé Anne-Dauphine Julliand

 


L’histoire commence sur une plage, quand Anne-Dauphine remarque que sa petite fille marche d’un pas un peu hésitant, son pied pointant vers l’extérieur. Après une série d’examens, les médecins découvrent que Thaïs est atteinte d’une maladie génétique orpheline. Elle vient de fêter ses deux ans et il ne lui reste plus que quelques mois à vivre. Alors l’auteur fait une promesse à sa fille :  » Tu vas avoir une belle vie. Pas une vie comme les autres petites filles, mais une vie dont tu pourras être fière. Et où tu ne manqueras jamais d’amour. « . Ce livre raconte l’histoire de cette promesse et la beauté de cet amour. Tout ce qu’un couple, une famille, des amis, une nounou sont capables de mobiliser et de donner. Il faut ajouter de la vie aux jours, lorsqu’on ne peut plus ajouter de jours à la vie.

 

C’est en visionnant une émission de TF1 que j’ai pris connaissance de ce livre et du témoignage poignant de la maman. C’est une très belle leçon de vie et surtout d’amour.

 

Voici la vidéo de l’interview d’Anne-Dauphine Julliand par Harry Roselmack pour l’émission « Sept à Huit » du 3 avril 2011.

http://www.youtube.com/watch?v=VA5Hq6Owqd4&feature=related

 

Bobonne est aussi une maman. Et la plus grande peur de tous les parents c’est de voir souffrir leurs enfants ou pire, de les voir partir. C’est pourquoi je partage avec vous le courage, l’amour, le sourire lumineux d’Anne-Dauphine et une tranche de vie de sa magnifique famille.

 

Le site officiel de « Deux petits pas sur le sable mouillé  »     http://www.deuxpetitspas.com/index.html

 

tags :

2 commentaires pour “« Deux petits pas sur le sable mouillé »”

  1. momo

    Posté le 12 avril 2011 à 15 h 29 min

    Merci Bobonne… encore un livre à ajouter à ma pile déjà très grande !! 🙂

  2. Bobonne

    Posté le 12 avril 2011 à 18 h 05 min

    Prévois aussi une grosse boîte de mouchoirs!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.